Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2015 1 12 /10 /octobre /2015 20:48

Le matin du Lundi 12 Octobre, aux alentours du six heures du matin : cinq salariés d’Air France membres de la CGT ont étés interpellés par la police à leurs domiciles. Ils sont soupçonnés de faire partie du groupe qui a « agressé » le DRH d’Air France Xavier Bosta le 5 Octobre dernier.

Les syndicalistes risquent, outre des sanctions disciplinaires (licenciement pour faute lourde), des sanctions pénales.

Les jeunes communistes des Bouches du Rhône condamnent cette interpellation violente, qui met encore une fois en lumière la justice à deux vitesses de ce pays, qui laisse courir ceux qui pratiquent l'évasion fiscale et les détournements de fonds public et qui arrête à leur domicile et devant leurs familles des travailleurs qui ne demandaient qu’à garder leurs emplois.

Nous voulons rappeler que tous les désastres sociaux sont dus aux gouvernements européens (libéraux ou sociaux-démocrates) qui s’appuient sur les directives de l’UE au nom de la concurrence « libre et non-faussée » dans les transports. Cette logique vise la privatisation des compagnies publiques dans les pays européens, dont la France!

La dégradation des conditions de travail, la baisse des salaires et les licenciements ne servent qu’à accroitre le profit capitaliste des grands monopôles privés du transport qui font la loi désormais.

C’est contre cette logique que les salariés d’Air France se battent. Pourtant, les médias ne relaient que les qualificatifs de « voyous », de « violents » en référence au 5 octobre dernier.

La seule violence, c’est celle de la violence sociale inouïe exercé par la direction d’Air France en annonçant brutalement le licenciement de 2900 personnes, qui s’ajoutent aux 9000 intervenus ces cinq dernières années.

Nous condamnons l'attitude des médias bourgeois, qui sans surprise adoptent encore une fois l'unique point de vue de la classe qui les finance, et ne disent rien de ce qu'est la violence d'un licenciement, de la misère à laquelle sont promis les travailleurs qui perdront leur emploi et du mépris de classe dont ils sont victimes.


Le traitement médiatique unilatéral de ce conflit (nulle part nous avons pu voir les salariés s'exprimer) ainsi que cette arrestation brutale sont autant d'armes que le capital utilise contre les travailleurs. Le patronat tente de décourager les salariés qui se battent pour leurs emplois en réprimant les membres du syndicat.


Nous tenons donc à rappeler notre solidarité aux salariés en lutte d'Air France. Les travailleurs ne se laisseront pas duper par la propagande de la bourgeoisie. La violence, c’est ce que vivent chaque jour les ouvriers de ce pays capitaliste avec son lot d’exploitation, de misère et de mépris !

Vive la lutte des travailleurs d’Air France !

Non à la répression des syndicalistes en lutte pour la sauvegarde de leurs emplois !

Partager cet article

Repost 0
Published by jeunescommunistes13.over-blog.com - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

La fédération

Vous êtes sur le blog des JC 13, pour nous écrire :

jeunes.communistes13@gmail.com

ou : MJCF 13, 280 rue de Lyon, 13 015 MARSEILLE

Contact avec les sections

Aix : jeunescommunistes.aix@gmail.com

35, impasse Granet 13100 Aix-en-Provence

Permanence le jeudi soir à partir de 18h30

________________________

Marseille : jc.section.marseille@gmail.com

21, boulevard Leccia 13003 Marseille

Permanence le lundi de 18h00 à 19h30

 _________________________

Martigues : jeunes.communistes.martigues@gmail.com

1, boulevard Gérard Philippe 13500 Martigues

 _________________________

Cellule étudiante Aix :

Local en fac de Lettres D030 (en face de la cafétéria)

Retrouvez nous sur Facebook et Twitter

logo_facebook.pnglogo_twitter.png

Les soirées du peuple !

Tous les jeudi soir à partir de 18h30 à la section d'Aix-en-provence (35, impasse Granet)

Projection de film, débat et soirée festive !

Catégories