Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 janvier 2016 2 26 /01 /janvier /2016 20:59
Les vœux de la JC d'Aix-en-Provence !

La section d'Aix-en-Provence de la JC présentera ses vœux vendredi 29 janvier, à 18h30 au 35 Impasse Granet.

Nous continuerons alors autour d'un verre pour marquer dans une ambiance fraternelle le départ d'une année de luttes et de combats que nous espérons victorieux.

Repost 0
Published by jeunescommunistes13.over-blog.com - dans Actualité
commenter cet article
26 janvier 2016 2 26 /01 /janvier /2016 19:59

La jeunesse communiste d'Aix en Provence consacrera la soirée-débat du Jeudi 28/01/2016 à la lutte des salariés de Sodexo licenciés pour "faute lourde" et "abandon de poste" alors qu'ils étaient juste en grève pour une augmentation de salaires de 200 euros.

Raphael Matthieu le secrétaire de la JC d'Aix, Nordine Ziani pour la CGT Sodexo ainsi qu'un camarade de l'UL CGT Pays d'Aix interviendront au cours de cette soirée.

Retrouvons-nous ce Jeudi à partir de 19h au 35, impasse Granet 13100 Aix-en-Provence !

Soirée du peuple consacré à la lutte des camarades de Sodexo !
Repost 0
Published by jeunescommunistes13.over-blog.com - dans Actualité
commenter cet article
25 janvier 2016 1 25 /01 /janvier /2016 01:50
Un acte raciste : Deux Palestiniens interdits de transport par la compagnie aérienne grecque « Aegen »

Athènes le 19 janvier 2016,

La Fédération Syndicale Mondiale dénonce le caractère raciste inacceptable de la Compagnie grecque de transport aérien envers les Palestiniens.

Il y a quelques jours la Compagnie aérienne grecque « Aegen » a décidé de débarquer deux Palestiniens de l’avion en partance d’Athènes vers Tel-Aviv. Les voyageurs transportés dans cet avion étaient pour la plupart des Israéliens.

Sans aucune raison, les Israéliens ont protesté violemment auprès du personnel navigant pour exiger le débarquement des Palestiniens de l’avion. Cette protestation est l’exemple clair de la politique colonialiste et sauvage, nationaliste et fasciste poursuivie par Israël qui porte aux nues et promeut quotidiennement le racisme et le nationalisme fasciste auprès des citoyens israéliens et chérit et renforce la politique fasciste du colonialisme assoiffé de sang contre le peuple Palestinien luttant de droit.

La Fédération Syndicale Mondiale dénonce cette manifestation raciste inacceptable et condamne également l’attitude de la compagnie aérienne « Aegen ». Elle estime que cette attitude condamnable de la Compagnie « Aegen » est un grand jeu entrepris en faveur des relations que le Gouvernement SYRIZA a développées avec le gouvernement d’Israël.
A chaque occasion, ces relations du gouvernement grec jettent la lumière et elles affirment son alliance avec la ligne stratégique d’Israël, de l’Alliance du Nord de l’Atlantique et des impérialistes. Le gouvernement grec se positionne dans la réalité en ennemi de la lutte héroïque du peuple Palestinien.

.

Le Secrétariat de la FSM

20.01.16

Article traduit par Alger républicain

Repost 0
Published by jeunescommunistes13.over-blog.com - dans International
commenter cet article
18 janvier 2016 1 18 /01 /janvier /2016 23:37
Vœux des Jeunes communistes Marseillais

La section de Marseille de la JC présentera ses vœux vendredi 22 janvier, à 18h30 au 88 boulevard Chave.

Dans la soirée sera également projeté le film La Gueule de l'emploi, suivi d'un débat autour du sujet.

Nous continuerons alors autour d'un verre pour marquer dans une ambiance fraternelle le départ d'une année de luttes et de combats que nous espérons victorieux.

Repost 0
Published by jeunescommunistes13.over-blog.com
commenter cet article
17 janvier 2016 7 17 /01 /janvier /2016 13:28
Avant-Garde des Bouches du Rhône - Janvier 2016

Le nouvel Avant-garde est disponible! Avec ses 12 pages et son nouveau maquettage, il est disponible en version papier auprès des camarades de la JC 13 et en version informatique en cliquant sur l'image ci-dessus!

Repost 0
Published by jeunescommunistes13.over-blog.com - dans Avant-Garde 13
6 janvier 2016 3 06 /01 /janvier /2016 10:32
Répression des travailleurs de Turquie et du peuple kurde

Pour Erdogan, les élections du 1er novembre 2015 ont été un triomphe sans équivoque. Son pouvoir qui avait semblé menacé après les élections de juin est désormais plus que jamais renforcé grâce à la majorité absolue qu'il a obtenue. Le HDP (seul parti progressiste et pro-kurde au parlement) quant à lui se maintient de justesse au parlement.

Ces élections se sont déroulées dans un contexte global où la bourgeoisie turque soutenue par les impérialismes majeurs que sont les USA et l'UE cherche à acquérir de nouvelles ressources en matières premières ainsi que des nouveaux débouchés pour ses monopoles mais aussi à accroître son rôle d'acteur incontournable pour quiconque souhaiterait asseoir sa domination sur la région. Dans ce dessin elle a financé et armé les milices les plus réactionnaires pour déstabiliser la Syrie, créant ainsi le terreau pour la formation de Daesh. Cette politique rencontrant l'opposition d'une partie des travailleurs, l'Etat a entrepris d'annihiler les forces progressistes par le biais d'intimidations, de division des travailleurs, de recours aux groupes mafieux...

C'est dans ce cadre qu'a eu lieu l'attentat du 10 octobre à Ankara (102 morts et plus de 500 blessés) visant partis progressistes et syndicats qui demandaient l'arrêt des opérations militaires au Kurdistan. Que ce dernier ait été commandité par Erdogan ou par quelqu'un d'autre avec la complaisance des services de sécurité, le résultat aura été le même : instiguer la peur chez les opposants de l'AKP et pousser les travailleurs à suivre les discours nationalistes. L'Etat turque s'est employé dans les jours qui ont suivi à écraser les mouvements de grève et de manifestation que les syndicats avaient lancés en réponse à l'attentat. De cette façon il s'est assuré d'éteindre toute contestation et d'avoir les coudés franches pour continuer sa campagne militaire contre le peuple kurde.

L’emploi de telles politiques par l’AKP s’inscrit dans sa logique de fascisation de la société turque, pour la sauvegarde des intérêts des franges les plus réactionnaires de la bourgeoisie et contre les intérêts des travailleurs.

Le cessez le feu négocié entre le gouvernement turc et le PKK – Parti des Travailleurs du Kurdistan – à l’initiative de ce dernier a été volontairement sabordé par le régime du Palais présidentiel et de l’AKP, lui préférant une politique d’élimination du mouvement Kurde.

La campagne de répression, de massacres, de sièges de villes, de bombardements que l'armée turque a entrepris au Kurdistan vise ainsi à mettre à genoux le peuple kurde et ses organisations, qui sont les seuls à combattre vraiment Daesh, afin d'empêcher que se constitue un Etat autonome géré démocratiquement par les kurdes eux-mêmes. La Turquie ne peut tolérer l'existence d'une telle entité dans sa sphère d'influence.

Le poids des forces Kurdes dans la lutte contre Daesh est tel que la coalition internationale intervenant en Syrie n’a d’autre choix que d’en tenir bon compte. Ainsi sur le terrain les forces impérialistes sont forcées de reconnaître l’efficacité de la lutte kurde, alors qu’en France le mouvement est mis au même niveau que Daesh.

Ce renversement de situation est d’autant plus révoltant qu’il est par exemple sous-entendu que les organisateurs des attentats d’Ankara puissent être les kurdes, où que la rupture du cessez le jeu avec le gouvernement turc soit le fait du PKK. Ces propos sont réfléchis et témoignent de la profondeur des contradictions dans lesquelles sont enfermées les puissances impérialistes responsables des déstabilisations menées en Syrie et soutenant le régime de terreur de l’Etat turc.

La situation générale en Turquie, les orientations politiques choisies par le Palais présidentiel et l’AKP sont extrêmement dangereuses pour les travailleurs turcs dans leur ensemble. L'intensification de la répression menée contre les mouvements kurdes et progressistes, le recours accru à la violence et à des gangs mafieux, les collusions entretenues avec des groupes réactionnaires dont Daesh, ainsi que la place en première ligne assumée par l’Etat Turc dans les déstabilisations menées en Syrie exposent l’ensemble du pays à un retour de flamme potentiellement dévastateur.

La position de l’Etat français sur la question est inacceptable. D’un côté mener une croisade contre le terrorisme, en réalité pour les intérêts des monopoles capitalistes, de l’autre s’attaquer aux forces progressistes et en lutte contre Daesh, par l’intermédiaire d’un soutien au régime turc effectuant une partie du sale travail : voilà la politique choisie par le gouvernement français !

Les jeunes communistes apportent tout leur soutien à la juste lutte des kurdes pour leur indépendance.

Ils dénoncent toutes les manœuvres de l'impérialisme turque visant à empêcher cette dernière ainsi que les manœuvres de tous les impérialismes qui en violant la souveraineté des pays de la région sèment le chaos et la destruction dans leurs seuls intérêts.

Ils opposent à cela leur solidarité internationaliste avec les peuples en lutte et avec les travailleurs, quel que soit leur pays.

Repost 0
Published by jeunescommunistes13.over-blog.com - dans International
3 janvier 2016 7 03 /01 /janvier /2016 14:07

Le projet de loi de finance 2016 du gouvernement prévoit encore une fois des mesures d’austérité qui toucheront directement les étudiants. Le ministre du logement veut économiser l’année prochaine 225 millions d’euros sur les APL, puis une nouvelle baisse de 314 millions d’euros est prévue pour 2017. Cette nouvelle mesure d’austérité privera 500 000 ménages de cette aide vitale, et permis eux de nombreux étudiants. Mais pire encore, pour les salariés de moins de 25 ans (et par conséquent la majorité des étudiants salariés) ce sera leur revenu annuel qui sera désormais pris en compte dans le calcul de leurs droits et non plus leur première fiche de paye. En agissant ainsi, le gouvernement soi-disant socialiste porte un nouveau coup aux conditions de vie des étudiants qui travaillent en accentuant encore plus la précarité dont ils souffrent déjà. De plus, cette mesure contribuera à accélérer le processus d’embourgeoisement des facultés, qui deviennent chaque année plus élitistes. Moins de 30% des étudiants sont issus de familles d’ouvriers ou d’employés alors que ces classes sociales représentent la majorité des actifs du pays. Le « parti libéral-socialiste » accroît les inégalités à la faculté avec des mesures anti-populaires au sens propre du terme.

Pour preuve, face à cette précarité croissante des étudiants, le gouvernement ne trouve rien de mieux à faire que d’enfoncer le clou en réduisant le budget du CNOUS de 50 millions d'euros l'année prochaine. Ils pourront alors tous en apprécier les conséquences sur leur vie quotidienne. Une diminution budgétaire du CNOUS signifie : fermeture ou privatisation de Restaurants Universitaires (comme il en fût question à Aix), suppressions de postes dans l’administration qui entraîneront des retards dans la gestion des bourses… En dehors des effets administratifs ce sera l'accès aux études supérieurs qui en sera encore diminué, alors que la fac est sensée être ouverte à tous. En effet, les bourses ne seront pas ou peu revalorisées. Rappelons que notre gouvernement s'était vanté en début d'année scolaire d'avoir augmenté les bourses de 1 à 4 euros par an et par personne, démontrant ici son dédain envers les étudiants et leurs conditions de vie. Aujourd'hui un étudiant boursier ne peut vivre dignement avec ce seul revenu, même aux échelons les plus élevés. Une hausse maximale de 4 euros sur une année entière n'arrange en rien leur situation financière.

L ‘amputation du budget du CNOUS provoquera également l'arrêt des rénovations de Cité U, un ralentissement dans la construction de résidences CROUS supplémentaires mais également une diminution de l'entretien quotidien de celles existantes. Aujourd'hui le nombre de chambres en résidences CROUS s'élève à 160 000 en France offrant ainsi un logement à seulement 1% d'étudiants universitaires. Cette carence en logement public pousse les autres étudiants à se loger au mieux dans des cités U privées bien plus coûteuses et n'offrant pourtant pas toujours de meilleurs locaux. Il s'agit ici encore d'une attaque en règle du gouvernement contre les étudiants issus des classes laborieuses qui se verront de plus en plus fréquemment contraints à renoncer aux études supérieures. La « priorité jeunesse » du gouvernement n’est qu’une fumisterie supplémentaire à ajouter au bilan social catastrophique de la présidence Hollande.

Néanmoins, il ne faut surement pas tomber dans l’illusion que le PS et l’actuel gouvernement socialiste agissent dans un souci d’égalité. Au contraire, ce que de nombreuses luttes étudiantes à travers le passé ont permis d’arracher comme victoire pour le progrès social, le parti socialiste le détruit. Ces politiques hostiles aux étudiants issus des classes populaires place le PS comme le fervent défenseur du rétablissement d’une faculté qui s’adresse à un seul public… celui de la bourgeoisie. Les étudiants communistes des Bouches du Rhône sont les seuls sur leurs campus qui militent toute l'année pour permettre un accès aux études supérieures pour tous les jeunes, sans distinction de classes et dans des conditions dignes en revendiquant :

* Un réinvestissement de l'état dans l'enseignement supérieur par un Service Public Unifié de l'Enseignement et de la Formation.

* Une hausse en nombre et en valeur des bourses.

* La nationalisation des cités U privées.

* La construction de nouveaux logements CROUS avec un loyer abordable .

Budget 2016 : les étudiants trinquent encore !
Repost 0
Published by jeunescommunistes13.over-blog.com - dans UEC
commenter cet article
26 décembre 2015 6 26 /12 /décembre /2015 10:11

Le MJCF 13 relaie l'appel du syndicat CGT Cheminots de Versailles contre la désinformation médiatique sur le régime de travail des cheminots et l'invitation de la fédération des cheminots Versailles pour rétablir la vérité sur France 2 !

Les travailleurs ne se laisseront pas faire et nous, Jeunes Communistes des Bouches du Rhône sommes solidaires des luttes que mènent et mèneront les cheminots.

Quand les travailleurs se battent, c'est notre avenir qu'ils défendent !

QUAND LES TRAVAILLEURS SE BATTENT, C'EST NOTRE AVENIR QU'ILS DÉFENDENT !

Scandaleux : halte à la désinformation !

Le syndicat CGT des cheminots de Versailles condamne avec la plus grande fermeté l'entreprise de désinformation dont se sont rendus coupables les journalistes du "service public" du JT de France 2, en diffusant de fausses informations sur le régime de travail des cheminots.
Sur un pseudo "tableau comparatif" entre les cheminots de la SNCF et ceux du privé, pŕesenté à une heure de grande écoute, il est en effet affirmé faussement que les cheminots de la SNCF jouiraient de 38 jours de congés/an et de 22 jours de RTT !

Nous rappelons que, comme tous les salariés de France, les cheminots n'ont que 5 semaines de congés payés (28 jours) et que, les agents qui parmi les cheminots ont droit aux RTT, n'en ont que 10 par an !

Il ne nous a pas échappé que cette entreprise de désinformation intervient dans un contexte d'ouverture des négociations sur le contenu d'une Convention Collective Nationale des travailleurs du rail ; et seulement quelques heures après que le président Pépy ait annoncé par voie de presse vouloir "remettre à plat" les 35h à la SNCF !
Cela relève donc d'une véritable campagne orchestrée pour diviser les travailleurs et désolidariser la population des luttes que vont mener les cheminots pour défendre leurs droits sociaux !

Le syndicat CGT des cheminots de Versailles exige donc que la direction de l'entreprise produise un démenti immédiat et que le service presse de France 2 donne l'antenne à la fédération CGT des cheminots, aux mêmes horaires, pour rétablir la vérité !

CGT CHEMINOTS VERSAILLES

CGT CHEMINOTS VERSAILLES

Repost 0
Published by jeunescommunistes13.over-blog.com - dans Jeunes Travailleurs
20 décembre 2015 7 20 /12 /décembre /2015 20:14

PAS DE COMPROMIS FACE A L'UNION NATIONALE !

Nous avons appris l'intimidation par les forces de l’ordre dont ont été victimes nos amis et camarades des Jeunes Communistes de Lyon et notamment trois cadres de l'organisation au moment où ils s'apprêtaient à rejoindre un rassemblement contre "le couvre-feu en Turquie et contre la terreur Daesh".

Nous, Jeunes Communistes des Bouches du Rhône, sommes solidaires de nos camarades de Lyon suite aux derniers événements.

D'après le récit qui nous en a été fait, trois cadres des Jeunes Communistes de Lyon ont vu débarquer chez eux les agents de police afin de les empêcher d'aller à un rassemblement co-organisé avec les camarades Kurdes contre le couvre-feu en Turquie et contre "la terreur Daesh"

Encore une fois, les politiciens ont montré le vrai visage de "la lutte contre le terrorisme", l'intimidation et la répression des forces qui luttent réellement contre Daesh en utilisant les moyens de l'Etat d'urgence pour interdire et réprimer ici et là toute mobilisation contre l'impérialisme et ses valets nationaux. L'Etat d'urgence est une arme au service des capitalistes pour désamorcer toute lutte populaire, pour déjouer toute tentative de mobilisation syndicale et politique.

Nos camarades de Lyon sauront répondre par l'arme de la lutte des classes. Ils répondront en étant, comme toujours, les meilleurs militants contre le pouvoir du capital et de l'impérialisme dans leurs facs, leurs quartiers, les lieux de travail, les plus à même de mener le combat pour en finir avec le capitalisme et construire une société débarrassée de l'exploitation de l'homme par l'homme : la société socialiste.

Ils répondront par l'unité la plus large dans l'action, le rassemblement de la jeunesse exploitée et populaire de Lyon pour le renforcement de notre organisation dans le combat contre la misère, le chômage et la guerre !

Solidarité avec nos camarades de Lyon ! Les méthodes fascisantes ne passeront pas à Marseille comme à Lyon !

Jeunes Communistes des Bouches du Rhône.

Marseille le 20/12/2015

Repost 0
Published by jeunescommunistes13.over-blog.com - dans Actualité
commenter cet article
11 décembre 2015 5 11 /12 /décembre /2015 10:02

Dimanche dernier, le résultat du premier tour en PACA nous heurtait tous: le Front National parade en tête à 40,55%, suivi par les Républicains, à 26,48%. Le Parti Socialiste, laminé, n'arrive pas à aller au-delà de 16,59%. Plus important encore, 52% des électeurs n'ont pas voulus voter. Si la résignation a fait son travail, cette abstention exprime aussi un rejet catégorique des magouilles électorales et des accords de complaisances que nous subissons depuis trop longtemps.

Condamné sans appel, le PS cherche à justifier son échec cuisant (16%) en pointant du doigt la responsabilité de « l'extrême-gauche » dans la désunion de la gauche. Mais comment peut-il demander l'union alors qu'ils se sont vendu au capital en 2012 ? Quelle alliance populaire pouvait-il réclamer alors que c'est eux les plus grands voleurs de la Vème République ? Non content de s'attaquer violement au Code du Travail, ils bradent allègrement le service public français, donne en cadeaux des milliards de cotisations issues de notre travail et s'en vont en guerre aux quatre coins du monde.

En PACA, il a été difficile pour eux de jouer la carte du « local », contre une politique nationale détaché des réalités. Michel Vauzelle, président de Région, Christophe Castaner, rapporteur de la loi Macron, sont députés et ont votés en masse les lois de régression sociale. Facilitation des licenciements, gel des salaires, privatisation de la SNCF, destruction de la SNCM, travail du dimanche...

Ils sont directement responsables, aux côtés de la droite et de l'extrême-droite, de la dégradation de nos conditions de vie et de travail !

Aujourd'hui, en PACA, on nous met face à un faux choix : Estrosi ou Le Pen. La droite-extrême ou l'extrême-droite. On nous parle de « front républicain », on nous dit de choisir le moins pire des deux. Quelle honte ! Que choisir entre la campagne d'Estrosi, centrée sur la répression policière, la vidéo-surveillance et la chasse aux chômeurs, et la campagne de Le Pen, anti-avortement, anti-syndicats et cherchant à mettre plus bas que terre nos frères exploités qui fuient les guerres que nos gouvernements ont provoqués ?

En vérité, Estrosi et Le Pen sont en campagne pour la VIOLENCE : violence aux migrants, violence aux étrangers, violence aux femmes, violence aux travailleurs et aux chômeurs. Sentant que la colère sociale monte et s'organise, la bourgeoisie appelle les forces brunes pour la défendre !

Et ceux-ci ne sont plus du côté des travailleurs lorsque Sodexo et l'Hôpital militaire de Laveran bafouent le droit de grève, licencient et mettent à pied. Ceux-ci ne condamnent plus Nutrixo, Total et tant d'autres qui liquident notre patrimoine industriel. Non ! Par contre, ils sont aux premiers rangs pour criminaliser l'action syndicale, notamment les grévistes d'Air France, et pour condamner tout mouvement social et toute résistance populaire.

A tous ceux qui appellent à la sainte alliance républicaine contre le Front National, nous répondons qu'il ne peut avoir de compromis avec les réactionnaires. Nos valeurs de solidarité, de justice et de paix, forgées dans les luttes, ne sont pas et ne seront jamais compatibles avec celles des Estrosi, Muselier, Joissains et autres.

La seule solution aux résultats de cette mascarade démocratique reste la lutte organisée de la jeunesse populaire et des travailleurs pour la satisfaction de leurs intérêts. Celle-ci doit continuer de rassembler, le plus largement possible, toutes celles et ceux qui refusent de subir l'exploitation, le chômage, la misère et la guerre !

C'est pourquoi, nous, Jeunes Communistes des Bouches-du-Rhône, appelons tous ceux qui sont en colère, indignés, révoltés contre l'impasse politique dans laquelle on nous jette à se rassembler

dimanche 13 Décembre, à 20h30, sur le Vieux-Port

afin que nous fassions entendre nos voix !

Repost 0
Published by jeunescommunistes13.over-blog.com

La fédération

Vous êtes sur le blog des JC 13, pour nous écrire :

jeunes.communistes13@gmail.com

ou : MJCF 13, 280 rue de Lyon, 13 015 MARSEILLE

Contact avec les sections

Aix : jeunescommunistes.aix@gmail.com

35, impasse Granet 13100 Aix-en-Provence

Permanence le jeudi soir à partir de 18h30

________________________

Marseille : jc.section.marseille@gmail.com

21, boulevard Leccia 13003 Marseille

Permanence le lundi de 18h00 à 19h30

 _________________________

Martigues : jeunes.communistes.martigues@gmail.com

1, boulevard Gérard Philippe 13500 Martigues

 _________________________

Cellule étudiante Aix :

Local en fac de Lettres D030 (en face de la cafétéria)

Retrouvez nous sur Facebook et Twitter

logo_facebook.pnglogo_twitter.png

Les soirées du peuple !

Tous les jeudi soir à partir de 18h30 à la section d'Aix-en-provence (35, impasse Granet)

Projection de film, débat et soirée festive !

Catégories