Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 décembre 2015 3 09 /12 /décembre /2015 20:20

Aux organisations, syndicats, associations et militants,

Ces deux partis ne défendent que des valeurs opposées aux intérêts de la majorité et contre le peuple. Leur élection est une mise en danger de tous les précaires de la région.

Nous ne nous laisserons pas faire, notre seul arme c'est la lutte.

Nous appelons donc à un rassemblement sur le vieux port DIMANCHE 13 DÉCEMBRE à 20h30

Tous ceux qui le souhaitent sont les bienvenus pour s'associer à notre démarche, une prise de parole sera organisée avec les moyens du bord.

Fraternellement,

Les Jeunes communistes des Bouches-du-Rhône

Repost 0
Published by jeunescommunistes13.over-blog.com
commenter cet article
5 décembre 2015 6 05 /12 /décembre /2015 13:36
Résistons contre les forces réactionnaires et l'impérialisme !  Nous saluons le peuple patriotique de Syrie

La Syrie a été attaquée par une alliance menée par l'impérialisme US et ses collaborateurs, constitués par les régimes les plus réactionnaires du Moyen-Orient. Il est impossible de prétendre que le conflit en cours depuis 2011 est une guerre civile. La plupart des agresseurs étaient des mercenaires et des groupes islamiques du monde entier, armés, financés et soutenus par le Qatar, l'Arabie Saoudite et la Turquie.

Des millions de citoyens syriens ont étés forcés de quitter leur terre natale, confrontés à la mort. Des armes chimiques et les méthodes d'assassinat les plus brutales furent utilisées. De nombreuses villes syriennes sont tombées sous le domination d'un régime barbare où les valeurs humaines les plus élémentaires ont été bafouées. Armes et munitions ont été transférées en Syrie depuis les pays voisins. Ses frontières et sa souveraineté sont continuellement violés. Ses usines sont pillées, ses fermes et cultures usurpées. Son pétrole a été extrait et illégalement fourni au marché mondial par les groupes occupants.

L'excuse fabriquée pour justifier les agressions a été de partir de problèmes intérieurs existants dans le pays. Une fois de plus, l'Ouest a entrepris de jouer le rôle du gardien et sauveur de la démocratie et des droits de l'Homme. Mais il n'y a que le peuple syrien qui a le droit de décider comment et par qui le pays sera gouverné.

L'objectif principal de cette attaque abominable a été tout simplement de transformer la région selon les intérêts des impérialistes. Les Etats impérialistes et les régimes réactionnaires de la région ont commis des crimes de guerre dans ce conflit de façon flagrante, pendant lequel des millions d'humains ont étés tués et forcés à migrer. Le fait que les membres des groupes islamiques ont étés recrutés non seulement depuis les sociétés islamiques sous développées, mais aussi des capitales d'Europe les plus prépondérantes montre que ceci n'est pas une erreur de sécurité ou un processus hors de contrôle, mais un crime intentionnel. Le fait que la Turquie, un membre de l'OTAN, soit devenu une voie ouverte pour ces même gangs ne peut être le résultat d'une erreur. L'impérialisme occidental et ses collaborateurs régionaux ont produit leurs plus grand efforts pour soumettre la Syrie. Ils n'ont pas hésité a créer ou utiliser les organisations les plus barbares, et finalement l’EI, pour écraser la Syrie.

Après une telle période de plus de quatre ans, nous assistons finalement à un changement d'équilibre dans la région. La résistance de la Syrie a défait l’agenda des Etats Unis et a résulté en un retour de flammes pour la Turquie, qui a joué le rôle du déclencheur de cet assaut. Le siège imperialiste a été brisé quand la Russie est intervenue dans le vide politique récent. Personne à part les peuples patriotiques, anti-impérialistes et progressistes de Syrie n'ont rendu possible ce changement de circonstance. La Syrie a résisté et a brisé l'encerclement dans lequel elle était enfermée. Il n'y a aucun doute que le facteur déterminant de ce changement est le peuple syrien.

A travers les organisations sœur de Syrie qui ont participé à notre meeting, nous, soussignés les Partis Communistes et Ouvriers, livrons notre message le plus sincère de solidarité au peuple résistant de Syrie. Une fois de plus, nous soulignons à quel point nous sommes honorés de la participation de nos organisations sœurs en Syrie à la rrésistance honorable des peuples, du fait qu'elles en constituent la partie la plus courageuse. En tant que partis communistes et ouvriers, nous déclarons qu'aucun grand pouvoir, aucun centre impérialiste ni aucun Etat étranger n'a le droit de décider du futur de la Syrie. Le peuple syrien qui ne s'est pas rendu est la seule autorité à déterminer son propre futur.

La présente résolution traduite par la JC13 a été adopté au cours du 17 eme Rencontre internationale des Partis communistes et ouvriers du 30.10 au 01.11.2015 à Istabul en Turquie. 

Repost 0
Published by jeunescommunistes13.over-blog.com - dans International
4 décembre 2015 5 04 /12 /décembre /2015 13:05
"Etudier dignement est un droit, pour le défenre organise-toi"

Les étudiants de l’UEC se sont mobilisés, dénonçant la coupe de 50 millions d’euros revenant en partie au Crous.
À midi mercredi, ils étaient une vingtaine de jeunes militants de l’Union des étudiants communistes (UEC) à appeler au rassemblement devant la cafétéria pleine de la Faculté de lettres d’Aix, pour y dénoncer une politique de l’enseignement et de l’éducation au rabais.
D’abord Aurélia, de l’Association générale des étudiants de Provence (syndicat qui a la totalité des sièges à la cité universitaire des Gazelles) : « Le problème est grave, l’État a décidé d’enlever 50 millions d’euros au Cnous. C’est un réel danger aux conséquences plus que néfastes entraînant la baisse des bourses et menaçant leur valeur, induisant aussi la fermeture de restaurants universitaires, l’arrêt de constructions et de rénovations des cités U ou l’augmentation des prix de loyer Crous et du ticket resto U, tout en visant des suppressions d’emplois. C’est le service public qui est en jeu et la dégradation des conditions d’études et de vies des étudiants. » Avec un contexte propice : « 21% des étudiants boursiers. 1 étudiant sur 3 est obligé de travailler » ce sont là, précise Aurélia, « les premiers facteurs d’échec en première année ».
Une coupe budgétaire sévère que rejette également Aurélien de l’UEC. Il analyse : « Ces mesures accentuent à chaque fois la précarité des étudiants et n’ont rien d’accidentel : ce sont des choix politiques conscients pris par l’État. PS et LR n’ont qu’un seul but : défendre le patronat. Les lois LRU puis Fioraso contre lesquelles les étudiants communistes se sont battus jusqu’au bout, illustrent cette volonté. En faisant entrer les entreprises privées dans les Conseils d’administration de nos universités publiques, comme Eurocopter ici à l’AMU, l’État dévoile son objectif: livrer l’enseignement public aux logiques marchandes en dépit de la qualité des formations. »
Camil de la JC conclut : « On s’organise pour combattre toutes ces injustices, la valeur de la bourse scandaleuse: 500 euros, l’augmentation des tickets U : 4 euros ! Les logements étudiants privés qui pullulent à Marseille. On appelle les jeunes à être acteurs. Étudier dignement est un droit, pour le défendre, organise- toi ! »
Houda Benallal (La Marseillaise, le 4 décembre 2015)

Le titre a été changé par la JC13

Repost 0
Published by jeunescommunistes13.over-blog.com
commenter cet article
4 décembre 2015 5 04 /12 /décembre /2015 12:31
Photos prises par la JC 13 4/12/2015
Photos prises par la JC 13 4/12/2015
Photos prises par la JC 13 4/12/2015
Photos prises par la JC 13 4/12/2015
Photos prises par la JC 13 4/12/2015
Photos prises par la JC 13 4/12/2015

Photos prises par la JC 13 4/12/2015

L'Action du 4 Decembre à la faculté de lettres d'Aix en Provence de la part des étudiants communistes pour aborder les questions de la précarité, des conditions d'études et de logements des étudiants !

Le slogan : " étudier dignement est un droit, pour le défenre organise-toi" a permis de mobiliser les étudiants. Un meeting a eu lieu avec des représentants de l'AGEP et de l'UEC.

Le représentant de la JC13 a conclu avec un appel large à tous les étudiants pour s'organiser là ou ils étudient, là ou ils vivent afin de renforcer le rapport de force dans la démarche inter-professionnel initiée par la CGT !

Repost 0
Published by jeunescommunistes13.over-blog.com - dans Actualité
19 novembre 2015 4 19 /11 /novembre /2015 13:13
Photo prise par le MJCF13 à l'entrée de l'Hopital Laveran le 18 Novembre 2015.

Photo prise par le MJCF13 à l'entrée de l'Hopital Laveran le 18 Novembre 2015.

Depuis un mois maintenant, les agents de propreté de l’hôpital Laveran sont en grève. Les salariées demandent d’abord le respect de l’annexe 7, c’est-à-dire « l’annulation de toute mutation, changement d’horaires », comme l’explique un gréviste, et l’arrêt du flicage que subissent les salariés avec des beepers. La réponse de la société Dericherbourg : licenciement de deux mères de familles considérées comme « les meneuses » !

Les salariés sont toujours en grève pour la satisfaction de leurs revendications légitimes et la réintégration de l’ensemble du personnel de propreté.

Au lieu d’une ouverture des négociations comme le demandent les grévistes, la société Dericherbourg,, avec la complicité de l’Hôpital Laveran, fait régner la peur et va jusqu'à proférer des menaces physiques. En effet, du personnel a été engagé illégalement afin de remplacer les grévistes.

Une action de piquets de grèves, où des syndicalistes de toutes parts se sont associés ainsi que la jeunesse communiste des Bouches-du-Rhône, a eu lieu le 18 Novembre pour empêcher l’accès à l’hôpital aux salariés remplaçants.

La jeunesse communiste des Bouches-du-Rhône apporte sa solidarité entière et complète à ces salariées en grève et dénonce l’attitude indigne de Dericherbourg-Laveran. Nous luttons contre la tentative de la direction de diviser les travailleurs entre eux en engageant des jeunes des quartiers populaires afin de remplacer les grévistes. La solution pour les jeunes de ces quartiers n’est pas d'être engagés comme « mercenaires » au service des intérêts du patronat. Au contraire, nous appelons l’ensemble de la jeunesse du département à apporter leur solidarité pour la satisfaction des revendications légitimes des salariées et de développer des luttes pour en finir avec la précarité quotidienne.

Quand les travailleurs se battent, c’est notre avenir qu’ils défendent !

Repost 0
Published by jeunescommunistes13.over-blog.com
commenter cet article
17 novembre 2015 2 17 /11 /novembre /2015 09:22

Plusieurs fusillades, une prise d'otage et des explosions se sont déroulées dans la capitale. Le bilan provisoire fait état de 129 morts et 352 blessés. L'état d'urgence a été par la suite déclaré sur tout le territoire.

L'horreur de la violence aveugle qui a frappé Paris nous a profondément heurté et nous, Jeunes Communistes des Bouches du Rhône, tenions à exprimer nos condoléances et notre solidarité envers les familles des victimes des attentats meurtriers du 13 novembre dernier.

Ces attentats ont étés revendiqués par Daesh : nous dénonçons ce groupe fasciste et profondément réactionnaire par essence, qui non-content d'utiliser la religion comme outil de propagande obscurantiste, sème chaos et destruction en Syrie.

Cependant, nous tenons à dénoncer la responsabilité certaine du gouvernement français : par son soutien financier et militaire au Qatar et à l'Arabie Saoudite, la politique étrangère française a favorisé l’émergence de groupuscules fascistes dont la fusion a créé Daesh. Laurent Fabius pouvait même affirmer que " sur le terrain, ils [Al Nosra] font du bon boulot "

Les impérialistes français, états-uniens, turcs, utilisent Daesh pour satisfaire leurs intérêts économiques. Autant de forces qui, en plus de déstabiliser la Syrie par des interventions militaires, ont armé, financé et entraîné l'Etat Islamique.


Ces guerres ne sont pas celles des travailleurs! Elles servent les intérêts du capital en crise, qui utilise la guerre comme un outil économique, afin de s'octroyer des nouveaux marchés pour les grands monopoles, et de détruire du capital. Le contrôle du Moyen-Orient a un réel intérêt stratégique géographique pour les puissants: contrôle des matières premières, soutien aux alliés des puissances occidentales comme l'Arabie saoudite… Le capitalisme se nourrit des guerres, il ne pourra jamais agir pour la paix des peuples.
L’Union Européenne et l’OTAN coordonnent ces interventions guerrières permettant l’ingérence économique des puissances capitalistes au prix du sang des peuples. La Yougoslavie, l‘Afghanistan, l‘Irak, l‘Ukraine et la Syrie ont servi d’échiquier aux puissances impérialistes organisés dans ces institutions.


Ce sont les intérêts capitalistes qui engendrent la guerre, et ce sont ces mêmes intérêts qui ont abouti à la création de Daesh, dont nous subissons les conséquences aujourd'hui !


Ne soyons pas dupes : certains médias et le gouvernement ont appelé à l'unité, dans la perspective d'aplanir tout clivage politique, alors qu'ils sont pour partie responsables de cette tragédie.


La réaction du gouvernement est sans appel: la réponse à une violence sans nom est de multiplier les frappes aériennes sur la Syrie moins de 48 heures après les tragiques événements de Paris. A répondre œil pour œil et dent pour dent, le gouvernement français ne peut prétendre lutter contre le terrorisme lorsqu’il en commet lui-même les actes.


Des récupérations réactionnaires de ces évènements se font déjà entendre. Réfugiés syriens, musulmans, français issus de l’immigration deviennent tous de potentiels terroristes. Les propositions de lois liberticides et les arrestations sur soupçon se multiplient dans cet "état d’urgence“. Mais l'émotion ne nous fera pas céder aux sirènes de l'union sacrée, ni à celles du nationalisme.


Au contraire, nous sommes plus que jamais déterminés à lutter partout où cela sera possible, contre l'impérialisme, le fascisme et le capitalisme.


Nous, Jeunes Communistes des Bouches du Rhône, continuons notre combat, aux côtés des travailleurs du monde, pour le retrait des troupes françaises à l'étranger et contre toute institution qui favorise la guerre entre les peuples.


Nous restons conscients que ces revendications ne constituent pas à elles seules la garantie d'une paix durable. Tant que subsistera une classe d'exploiteurs aux intérêts guerriers tous les peuples seront menacés.

MJCF13

15.11.2015

Repost 0
Published by jeunescommunistes13.over-blog.com
commenter cet article
13 novembre 2015 5 13 /11 /novembre /2015 10:31
Lettre de solidarité aux communistes de Grèce !

Le MJCF13 a pris l'initiative suite à l'action de mobilisations et de gréve générale du 12 Novembre, d'adresser une lettre de solidarité aux communistes et jeunes communistes de Grèce et d'apporter notre solidarité internationaliste.

Chers amis, chers camarades,
La jeunesse communiste des Bouches-du-Rhône vous exprime son soutien et sa solidarité internationaliste complète pour l’action de grève générale du 12 Novembre. Nous suivons avec grand intérêt le développement de la lutte des classes dans votre pays pour tirer les conclusions et les enseignements nécessaires quant à notre lutte en France.

Le visage de l’opportunisme qu’incarne SYRIZA est découvert par l’ensemble du prolétariat mondial. Les plans d’austérité du gouvernement SYRIZA/ANEL ont des conséquences dramatiques pour la classe ouvrière, pour les travailleurs et la jeunesse en Grèce. Dans ce contexte de violentes attaques de la bourgeoisie contre les travailleurs grecs, notre soutien de classe va naturellement aux organisations qui représentent l’intérêt de la classe ouvrière et de ses alliés objectifs (le PAME, la KNE et le KKE) qui refuse de transiger avec le pouvoir des monopoles et qui refuse de semer des illusions quant à la nature véritable des unions impérialistes telle que l’UE, l’OTAN etc...

Le mot d’ordre énoncé par Dimtri Koutsoumpass, secrétaire général du CC de KKE : « Il faut que le KKE soit fort partout, parce qu'il est le seul véritable adversaire des monopoles et de leur pouvoir, de l'UE avec ses mémorandum de longue durée et des gouvernements antipopulaires.» aura tout son sens en renforçant les organisations qui ont comme perspective l’abolition du pouvoir politique, économique et idéologique du capital.

Camarades, le capitalisme doit absolument être renversé. Il est le germe de toutes les souffrances que nous vivons. Il n’y a d’autre alternative pour les travailleurs et pour nos peuples qui puisse nous sauver de la catastrophe, que le socialisme, pavant la voie au communisme.
Nous espérons que vos organisations, à l’aide du parti d’avant-garde le KKE, réussiront à éclairer un nombre croissant de travailleurs. Dans tous les cas, vos luttes contribuent à stimuler, développer et organiser le mouvement communiste international pour les différentes batailles que mèneront les communistes : contre le capitalisme, l’opportunisme et le fascisme.

Longue vie à l’avant-garde éclairée de la classe ouvrière grecque !
Vive la solidarité prolétarienne !

Camil ANTRI-BOUZAR,
Pour la fédération des Bouches-du-Rhône des Jeunes Communistes

Repost 0
Published by jeunescommunistes13.over-blog.com
commenter cet article
6 novembre 2015 5 06 /11 /novembre /2015 10:58
" Les tâches de communistes et des partis ouvriers pour renforcer la lutte des la classe contre l'exploitation capitaliste , les guerres impérialistes et le fascisme , pour l'émancipation des travailleurs, pour le socialisme "

" Les tâches de communistes et des partis ouvriers pour renforcer la lutte des la classe contre l'exploitation capitaliste , les guerres impérialistes et le fascisme , pour l'émancipation des travailleurs, pour le socialisme "

La 17 ème Rencontre Internationale des Partis communistes et ouvriers s'est déroulée avec succès à Istanbul sur le thème "Les tâches des partis communistes et ouvriers pour renforcer la lutte de la classe ouvrière contre l'exploitation capitaliste, les guerres impérialistes et le fascisme, pour l'émancipation des ouvriers et des peuples, pour le socialisme."

Cette rencontre fut suivie par 104 délégués, représentant 58 partis communistes et ouvriers de 48 pays. 6 partis qui n'ont pas pu suivre la rencontre à l'encontre de leurs souhaits ont adressé leurs salutations et rédigé des contributions.

Après la rencontre extraordinaire de Damas et la 14 ème rencontre à Beyrouth, ce fut la troisième rencontre tenu dans un pays de l'est du Moyen-Orient, d'Asie mineure qui est le point de jonction des sphères uniques de la lutte politique de classe. La rencontre a eu lieu au cours de l'apogée des élections parlementaires en Turquie, auxquelles le Parti communiste, Turquie invitant a participé, sous l'oppression intense du gouvernement.

La Rencontre a fourni une opportunité pour un échange d'opinions et une information sur les tout derniers développements de la restructuration impérialiste, de l'escalade des mouvements fascistes dans différentes régions et la poursuite de l'émancipation ouvrant des opportunités pour une lutte de classe vigoureuse. La perspective de développer une action commune et convergente fut partagée.

Les partis qui ont participé à la rencontre ont donné une information sur leurs activités et sur les progrès du mouvement communiste dans leurs pays. Les orateurs ont exprimé leur intérêt envers l'escalade des interdictions, des persécutions et de la discrimination contre les partis communistes.

La responsabilité des partis communistes de renforcer la lutte de classe dans les régions sous la menace impérialiste et de l'intervention a été soulignée. L'accent a été également mis sur les rivalités parmi les puissances capitalistes, qui sont aggravées par leurs collaborateurs régionaux. Les dangers posés par la militarisation et l'intérêt de fortifier l'anti-impérialisme dans de pareilles régions des rivalités furent exprimés.

La crise des réfugiés était à l'ordre du jour. La nécessité de promouvoir non seulement la solidarité internationaliste mais aussi la prise de conscience contre les politiques de discrimination les politiques de patronage avortées furent soulignées.

En raison de la restructuration du capitalisme épuisée par la crise et la restauration de l'impérialisme dans les régions de vacuité, la rencontre a attiré l'attention sur la montée d' espérances erronées de réformer l'ordre capitaliste en faveur de l'instauration de la paix sous le patronage de l'impérialisme.

L'opportunité et la nécessité urgente de promouvoir le socialisme fut résolue comme l'unique réponse à la quête des peuples contre la barbarie et l'appauvrissement. Il y a eu une confirmation à échapper au modus vivendi de l'hégémonie capitaliste.

L'importance particulière d'orienter les résistances patriotiques contre l'agression militaire et la lutte populaire contre les mesures d'austérité vers une confrontation de classe fut soulignée. Ceci fut réitéré avec l'insistance à mobiliser la classe ouvrière dans le but de diriger ces luttes vers le socialisme.

La coordination des luttes des partis communistes et ouvriers sur toutes ces questions dans le but d'inciter le mouvement de classe sur une base révolutionnaire fut soulignée.

Les participants ont salué des peuples d'Amérique latine et le rôle central des communistes dans ces luttes pour l'indépendance et le socialisme, le renforcement des forces anti-impérialistes de la région. La solidarité avec Cuba et sa révolution socialiste, tout comme avec les Vénézuéliens et leur révolution fut réaffirmée.

La rencontre a analysé la lutte des peuples européens contre les politiques des gouvernements impérialistes et l'exploitation locale des ouvriers et l'asservissement des migrants. La détermination de la classe ouvrière en Grèce pour rejeter la soumission au chantage de l'UE, de la BCE, du FMI y compris le rejet des négociations avec la Troïka fut mise en valeur. Les résultats électoraux en Grèce et au Portugal pour les communistes furent salués, qualifiés d'espérance et d'encouragement.

Les conséquences des confrontations intercontinentales et les alliances entre les centres impérialistes furent examinées par les participants. L'intention de l'OTAN d'ouvrir de nouvelles bases militaires en Hongrie et en Slovaquie et la politique interventionniste de la Russie en Syrie, à côté de la confrontation en Ukraine émergent comme des changements dans le rapport des forces, pavant le chemin à la fois pour une lutte anti-impérialiste renforcée et aussi un accroissement de la précision des communistes à rester indépendants des politiques des principales puissances. Les forces paramilitaires fascistes sont soutenues délibérément par les gouvernements libéraux , pour changer le contexte de la lutte à des politiques d'identité et pour stimuler le dilemme du cosmopolitisme et du nationalisme qui ramène en arrière la position de la classe ouvrière. D'un autre côté, les négociations sur Traité Transatlantique de Partenariat et d'investissement (TTPI), qui fournira une base pour une nouvelle vague d'attaques envers la classe ouvrière, ont été portées à l'attention et mises à l'ordre du jour de la lutte pour la prochaine période.

Les deux menaces au Moyen-Orient et en Afrique du nord causées par les Jihadistes et l'Etat d'Israël furent confirmées. Elles correspondent à la fois à une coalition de facto contre les forces laïques et patriotiques. Non seulement ISIS mais aussi les autres groupes réactionnaires islamiques, notamment la composantes du Front de l'Alliance Syrienne en Syrie, a un caractère contre-révolutionnaire et leur rôle pour légitimer les interventions militaires doit être déchiffré. Le soutien des Etats du Golfe à ces groupes Jihadistes et l'assaut de l'Arabie Saoudite au Yémen furent vigoureusement condamnés tout comme la menace posée par l'Etat d'Israël envers la Syrie. Plus révoltants sont les attaques croissantes d'Israël contre les Palestiniens, le bombardement des quartiers résidentiels, le déclenchement des arrestations. La rencontre a déclaré sa solidarité avec la résistance populaire à ces attaques, particulièrement en Palestine et en Syrie, en appelant à une lutte sans compromission contre l'impérialisme et le fondamentalisme.

La nécessité grandissante de renforcer la lutte idéologique contre l'infiltration de l'idéologie bourgeoise au sein des rangs du mouvement communiste a été soulignée dans les précédentes rencontres des partis communistes et ouvriers. La rencontre actuelle a rappelé les faits et les mises en garde. La réanimation artificielle de la social-démocratie nourrie par le populisme, qui affaiblit l'opposition aux politiques néo-libérales, aux dictatures obsolètes et à l'agression militaire dresse un piège au mouvement communiste en rendant aveugle la lutte de classe contre les sources réelles de ces attaques. Alors qu'il est impératif de défier tous les efforts pour criminaliser les communistes et condamner leur légitimité historique, il y a une nécessité supplémentaire de démarquer l'orientation révolutionnaire des partis communistes et ouvriers sur une base de classe des tendances conformistes et opportunistes au sein des mouvements hétérogènes d'opposition fixés sur des aspects mutants du capitalisme contemporain.

Durant les trois jours de la rencontre, les partis participants eurent l'opportunité de développer leurs relations bilatérales, de contacter d'autres partis et d'échanger leurs vues.

Nous croyons que la rencontre internationale a contribué à la consolidation des politiques des partis communistes et ouvriers , au déclenchement du mouvement ouvrier de classe dans chaque pays et qu'elle amorcera leur action commune contre l'impérialisme, le fascisme afin d'atteindre le socialisme qui est la solution concrète de l'émancipation.

Les décisions d'action de la rencontre furent adoptées par les partis comme des directives à appliquer, à matérialiser et à suivre par le Groupe de travail jusqu'à la 18 ème rencontre.

Istanbul le 2 novembre 2013

(Source: solidnet- traduction de l'anglais par la rédaction du Lien)

Repost 0
Published by jeunescommunistes13.over-blog.com
commenter cet article
1 novembre 2015 7 01 /11 /novembre /2015 16:26

Hier matin, des militants communistes et jeunes communistes (KKE, KNE) grecs ont déployés deux immenses banderoles sur l'acropoles d’Athènes. On peut lire sur les banderoles : "L’UE et l’OTAN transforme la Méditerranée en mer des morts. Arrêtez ce crime maintenant! Solidarité et mesures d’aide immédiate aux réfugiés!"

Cette action met encore une fois l'accent sur le caractère de classe de ces unions au profit des intérêts des monopoles et de la bourgeoisie capitaliste.

"Solidarité avec les réfugiés! Condamnation de l'UE et de l'OTAN !"
Repost 0
Published by jeunescommunistes13.over-blog.com
commenter cet article
22 octobre 2015 4 22 /10 /octobre /2015 17:38

Comme d’habitude dans ces affaires, deux versions s’opposent. Une plainte a toutefois été déposée par le père d’un jeune garçon  de 15 ans, frappé, le 9 Octobre dernier, par des policiers du Raid. Les heurts ont eu lieu devant un stade des quartiers nord de Marseille, ou des lycéens de l’établissement professionnel La Floride étaient venus non accompagnées pour un cours de sport. Des jeunes insultent alors les policiers qui s’y entrainent. Résultat : les hommes du Raid procèdent à des interpellations musclées. Six élèves ont été jetés à terre, certains roués de coups. Quatre présentent des blessures, plaies et contusions, l’un a subi une garde à vue.

  Outre la riposte disproportionnée face à des lycéens de seconde, selon plusieurs témoins, ce ne sont même pas les auteurs des insultes qui ont eu affaire au Raid. « Les jeunes en cause se sont dénoncés auprès du proviseur, mais c’est le groupe de mon fils qui a pris », dénonce Zoher Messaoudi, un des pères concernés. « Frappé par des adultes, il n’a compris qu’il s’agissait de policiers que lorsqu’ils ont mis le gyrophare sur leur voiture. » « Mon fils est traumatisé, il a été frappé et jeté trois fois par terre. Ce n’est pas un de délinquant, il va à l’école et joue au foot », raconte Mohamed Koudouroi Mbae, qui a déposé plainte pour coups et blessures volontaires. « Même si la police défend une autre version, est-ce normal de frapper un enfant de 15 ? ».

La préfecture de Police estime en effet que les policiers d’élite se sont sentis «  menacés ». « Cette réponse n’est pas très surprenante » analyse M. Christophe Pinel, avocat des Mbaé. « Le mineur que je défends n’était ni agressif, ni provocateur, ni violent et totalement inconnu de la justice. J’espère qu’il y’aura des suites. Mais, pour l’instant il n’a a eu aucune geste envers les familles ». L’union locale de la CGT des quartiers nord a dénoncé ces violences, «  nouvelle preuve de la stigmatisation que subissent les jeunes des quartiers nord, coupable par principe. Marc Bussone.                                                                                                                                                        

La jeunesse communiste des bouches du Rhône dénonce fermement les exactions qu'ont subis les lycéens des quartiers nord de Marseille. Si violence il y a, ce sont les violences sociales que subissent quotidiennement les habitants des quartiers populaires avec le chômage, les déficiences des services sociaux et la pauvreté qui règnent aux quartiers nord de Marseille !

C'est la violence de l'austérité que ce gouvernement "socialiste" fait payer à la classe ouvrière et aux couches populaires alors que le patronat multiplie ses profits !

Les lycées des quartiers nord et plus précisément du Lycée St-Exupéry ont lutté contre la réforme des ZEP par exemple en manifestant leurs désaccords à cette politique à double vitesse.

La jeunesse communiste des Bouches du Rhône apporte sa solidarité aux lycéens victimes de ces exactions policières.

Nous dénonçons la stigmatisation des quartiers populaires et continueront à créer les conditions par notre présence au quotidien pour un véritable changement au profit des travailleurs et de la jeunesse populaire dans ce département.

Repost 0
Published by jeunescommunistes13.over-blog.com - dans Actualité

La fédération

Vous êtes sur le blog des JC 13, pour nous écrire :

jeunes.communistes13@gmail.com

ou : MJCF 13, 280 rue de Lyon, 13 015 MARSEILLE

Contact avec les sections

Aix : jeunescommunistes.aix@gmail.com

35, impasse Granet 13100 Aix-en-Provence

Permanence le jeudi soir à partir de 18h30

________________________

Marseille : jc.section.marseille@gmail.com

21, boulevard Leccia 13003 Marseille

Permanence le lundi de 18h00 à 19h30

 _________________________

Martigues : jeunes.communistes.martigues@gmail.com

1, boulevard Gérard Philippe 13500 Martigues

 _________________________

Cellule étudiante Aix :

Local en fac de Lettres D030 (en face de la cafétéria)

Retrouvez nous sur Facebook et Twitter

logo_facebook.pnglogo_twitter.png

Les soirées du peuple !

Tous les jeudi soir à partir de 18h30 à la section d'Aix-en-provence (35, impasse Granet)

Projection de film, débat et soirée festive !

Catégories