Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 12:39

pack_huma.jpg

Repost 0
Published by jeunescommunistes13.over-blog.com - dans Actualité
commenter cet article
11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 16:38

bombardement_gaza.jpgDepuis près d’un mois, le gouvernement israélien dirige des opérations de guerre en Palestine. Après la mort de trois jeunes israéliens issus des colonies, ce pays est bien décidé a décidé de faire payer le prix fort au peuple palestinien. Les raids meurtriers (centaines bombardements à Gaza, plus de 40 morts) s’ajoutent aux enlèvements, aux détentions extra-judicaires.

 

Certains parlent d’escalade, de tensions : c’est un massacre à ciel ouvert qui se déroule ; celui d’un Etat d’occupation contre un peuple qui exige sa liberté, son droit à exister dans un Etat digne et souverain.  Nous n’oublions pas la poursuite de la colonisation, la violence permanente envers le peuple palestinien qui mène à la situation actuelle.

 

Le gouvernement israélien est prêt à tout pour écraser la résistance et l’unité palestinienne.

 

Un gouvernement prêt à tout pour briser un peuple

 

Alors que 40 000 réservistes israéliens ont été appelés en renfort, on peut craindre le pire. Quelle est la réaction de la France ? Par un communiqué, le ministère des affaires étrangères condamne les tirs de roquette palestiniens…mais pas les bombardements israéliens qui tuent massivement ! L’opération « Haie de protection » semble prendre le même chemin que celle de « Plomb Durçi» en 2009 qui avait fait plus de 1500 morts et 4000 blessés.

 

D’habitude si prompts à condamner les atteintes aux droits humains à travers le monde. Le gouvernement français est silencieux. Cette attitude honteuse révèle le vrai visage de notre gouvernement : celui du soutien implicite à une puissance d’occupation qui nie les droits fondamentaux d’un peuple à exister.  C’est insupportable !

 

Cette position n’est pas la nôtre. Nous faisons le choix de la paix et de la justice ! Faisons entendre la voix de la solidarité entre les peuples !

 

Seule notre action massive et déterminée pour une paix juste et durable permettra de changer le rapport de forces ! 59% des Français soutiennent la reconnaissance de la Palestine par la France. C’est la seule voie juste et efficace pour en finir avec l’humiliation de tout un peuple !

 

Parce qu’il faut un autre rôle de la France pour :

- imposer de réelles sanctions à l’Etat israélien

- la reconnaissance d’un Etat palestinien souverain dans les frontières de 1967

 

Ce message, nous le devons au peuple palestinien et à tous les peuples opprimés. Il est temps d’agir !

 

 

Signe ici l'appel des jeunes communistes pour la reconnaissance de l'Etat palestinien par la France.

 

ARRÊTONS LE MASSACRE DES ENFANTS DE PALESTINE

Rassemblement Samedi 12 Juillet à 16 h
Angle Belsunce/ Canebière, MARSEILLE
Repost 0
Published by jeunescommunistes13.over-blog.com - dans International
commenter cet article
11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 16:22

Retrouvez le stand des Jeunes Communistes pour ces deux jours de fête. La JC y animera aussi un débat le lundi à 15h sur le thème "Quelle place pour la jeunesse dans nos quartiers?".

 

useca

Repost 0
Published by jeunescommunistes13.over-blog.com - dans Actualité
commenter cet article
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 00:00

Ce samedi dès 9h00 retrouvez le stand des Jeunes Communistes des Bouches-du-Rhône à la Fête Offensive à Septèmes. A 10h00 la JC organisera un débat sur le thème « les déstabilisations impérialistes en en Europe et dans le monde (Ukraine, Venezuela…) » avec la participation de Thibault Albanese, secrétaire fédéral de la JC 13, Léo Purguette pour le PCF 13 et de Juan Antonio Casado, attaché à l'ambassade du Venezuela en France.

 

 

Ci-dessous, vous pouvez retrouver l’ensemble du programme de la fête fédérale du PCF 13 :

 

fabregoules_recto.jpg

fabregoules_verso.jpg

Repost 0
Published by jeunescommunistes13.over-blog.com - dans Actualité
commenter cet article
20 juin 2014 5 20 /06 /juin /2014 16:20

images-copie-1.jpg Le gouvernement veut faire voter la réforme ferroviaire en plein été, le plus discrètement possible. Usagers ou cheminots, nous ne pouvons l’accepter : cette réforme, c’est la poursuite de la casse du service public, de l’éclatement de la SNCF, de la privatisation du rail, et de la destruction des acquis sociaux des cheminots.


Les cheminots ont massivement choisi de se mettre en grève pour mettre cette réforme en échec. Depuis plus de deux semaines, ils poursuivent cette lutte dans toute la France.


Il est indispensable que les usagers des trains entrent dans la lutte à leur côtés, pour empêcher l’appropriation privée des transports ferroviaires mise en place par le gouvernement libéral.


La réforme organise et aggrave la séparation entre la maintenance des infrastructures et l’exploitation du réseau, en prévision du 4ème paquet ferroviaire européen, qui prévoit l’ouverture généralisée à la concurrence (et aux entreprises privées) du transport ferroviaire de voyageurs d’ici 2019. L’éclatement de la SNCF permettra ainsi au gouvernement de sous-traiter et d’externaliser à des entreprises privées un maximum d’opérations rentables, tout en gardant une large part de financement public qui creusera la dette de la SNCF. Investissements publics, profits privés : voilà ce que souhaitent le gouvernement et la commission européenne !


Pour les usagers, la privatisation du transport ferroviaire signifie avant tout un service dégradé : hausse des prix, baisse des conditions de sécurité, et fermeture des lignes nonrentables (dont de nombreuses lignes de TER en province).


Pour les travailleurs, la casse du service public c’est d’abord la dégradation des conditions de travail : salaires tirés vers le bas, augmentation des cadences et du temps de travail et toujours moins de temps de repos. Car pour rester « compétitive » et survivre à la concurrence, la SNCF devra s’aligner sur les conditions de travail du privé : à terme, c’est le statut des cheminots SNCF, acquis de dizaines d’années de luttes, que veut liquider le gouvernement.


Pour les jeunes, en cours de formation, apprentis ou stagiaires et futurs salariés de la SNCF, la réforme c’est l’assurance que nous aurons des conditions de travail bien plus dures que nos aînés.


En mettant la lutte aux côtés des travailleurs du rail, les jeunes communistes soutiennent la grève pour le maintien des statuts des cheminots.


Aux cotés de la CGT cheminots des Bouches-du-Rhônes, nous refusons toute négociation de la réforme ou encore toute réflexion sur une "nouvelle réforme". Mais il est aussi indispensable de revendiquer le rétablissement d'un service public des transports, prétendu impossible au nom de l'Union Européenne et de la libre concurrence.


Peu importe aux travailleurs les directives européennes capitalistes que le gouvernement socialiste utilise comme excuse pour mener une politique toujours plus libérale. Les transports ferroviaires doivent redevenir propriété d'état afin d'être accessible au niveau des prix, sécurisé grâce à la présence massive de contrôleurs et d'agents du rail et d'infrastructures de qualité, efficace et dévelloppé sur le territoire.


Ce n'est qu'en retirant la SNCF des logiques de marché et de profit que l'on peut bénéficier de tous ces avantages. Il n'est pas dans l'intérêt du patronat de bonifier le réseau ferroviaire, mais plutôt de'augmenter la rentabilité du système, quitte à supprimer certains trains de campagne, des agents, des mesures de sécurité, et augmenter les prix.


Il est dans l'intérêt de tous les travailleurs (cheminots ou usagers), de rejoindre la lutte et de revendiquer avec les jeunes communistes le rétablissement d'un grand service public des transports.

 

Repost 0
Published by jeunescommunistes13.over-blog.com - dans Actualité
commenter cet article
18 juin 2014 3 18 /06 /juin /2014 22:15

IMG_20140618_063204.jpgCe matin, à 5h30, les CRS étaient présents, armés et nombreux pour procéder à l'expulsion du plus grand camp de roms de Marseille. Suite à une décision de la préfecture, la police a expulsé les 400 roms de leur camp à la Parette, malgré la présence de nombreuses personnes venues pour l'empêcher. Ils ont bloqué l'accès au camp jusqu'à la venue de pelleteuses pour détruire les habitations précaires des immigrants, pourtant citoyens de l'Union Européenne.

 

Aucune procédure de relogement étant mise en place, les familles sont amenées à errer jusqu'à trouver un nouveau logement, plus précaire encore. Les jeunes qui étaient parvenu à suivre une formation professionnelle ne pourront pas la continuer, privés de logement. Les jeunes communistes, comme d'autres associations, s'y sont rendus pour essayer d'empêcher l'expulsion. Mais face à la machine d'un Etat liberticide piloté par les politiques stigmatisantes de Manuel Valls, l'expulsion de ce matin était sans appel.

 

Les roms, cible de la politique française d'aujourd'hui, vivent en France dans une misère frappante. En Roumanie, pays membre de l'Union Européenne, leur situation n'y serait pas préférable. La grande Europe de la libre circulation des personnes offre au gouvernement libéral un ennemi parfait pour détourner l'attention des travailleurs de la réforme ferroviaire, de celle sur le chômage, ou encore sur le statut des intermittents. Mais nous ne somme pas dupes. La misère subie par les roms n'est qu'une conséquences des politiques capitalistes de l'Union Européenne, affaiblissant des pays membres pour fournir de la main d'oeuvre bon marché aux pays riches comme le notre.

 

Cette démarche, qui avait déjà provoqué le passage à tabac d'un jeune rom de 16 ans laissé pour mort il y a quelques jours, viens de mettre à la rue 400 roms, saisir leur quelques biens (poussettes, biberons, nourriture...), et détruire leurs maison de fortune. Tout cela pour revendre un terrain public à un entrepreneur privé, la société Icade, pour y implanter "un programme immobilier à vocation économique". Ce matin, les pouvoirs publics ont fait le choix de priver de logement 400 familles en utilisant la violence pour permettre les profits d'un patron.

 

Thibault Albanese, secrétaire fédéral des jeunes communistes, a été interviewer par les médias présents: http://www.bfmtv.com/video/bfmtv/societe/associations-protestent-contre-lexpulsion-roms-a-marseille-18-06-205445/

Repost 0
Published by jeunescommunistes13.over-blog.com - dans Actualité
commenter cet article
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 18:43

fete_granet.jpg

Repost 0
Published by jeunescommunistes13.over-blog.com - dans Actualité
commenter cet article
27 mai 2014 2 27 /05 /mai /2014 20:02

logo_amu.jpgAu début du mois de mai Aix-Marseille Université a signé un partenariat public-privé (PPP) d’un montant de 120 millions d’euros avec la multinationale Eiffage.

 

En substance un PPP permet à une entreprise privée de gérer et financer un équipement public en contrepartie d’un paiement de l’opérateur public ou de ses usagers. Ici le projet concerne le campus d’Aix-en-Provence et octroie à Eiffage la construction, la maintenance et l'exploitation des équipements du campus pour 25 ans ! Sont concernés notamment la rénovation de la bibliothèque de la faculté de droit, la réhabilitation du bâtiment principal de la faculté des lettres, la construction d'un restaurant universitaire sur la faculté de droit et science politique, ou encore le réaménagement de l'ensemble des espaces extérieurs.

 

C’est un nouveau recul pour le service public et à n’en pas douter une gestion qui sera effectuée au rabais ou à terme facturée sur le dos des étudiants. Eiffage, l’un des grands groupes de la construction, n’est intéressé que par de nouvelles perspectives de profits au détriment des usagers et de ses salariés.

 

Ce contrat n’est que la continuation de la politique de destruction du service public mis en place par les partis PS-UMP au gouvernement ces dernières années.


Pour les étudiants communistes le savoir dispensé à l’université doit être orienté pour servir les besoins du peuple et pas pour alimenter les profits des grands groupes capitalistes.


C’est pourquoi nous luttons pour :

 

• un financement 100% public des universités accompagné d’un réinvestissement massif

• la revalorisation des bourses en nombre et en montant pour une université ouverte à tous

• des emplois stables avec une rémunération digne pour tous

Repost 0
Published by jeunescommunistes13.over-blog.com - dans Etudiants
commenter cet article
19 mai 2014 1 19 /05 /mai /2014 19:01

photo23.jpgSamedi 17 mai une quarantaine de militants de la Jeunesse Communiste se sont retrouvés devant le consulat d’Ukraine à Marseille pour marquer leur condamnation des violences perpétrés par les groupes fascistes en Ukraine et ce en lien étroit avec les autorités de Kiev.

 

Ce rassemblement s’est tenu au lendemain de la tentative d’assassinat de Petro Symonenko, secrétaire général du Parti Communiste d’Ukraine, révélatrice de l’escalade de violences perpétrées par les milices fascistes qui opèrent dans le pays.

 

Ce rassemblement fût l’occasion de rendre hommage aux victimes du massacre d’Odessa la 2 mai dernier dans lequel près de 50 personnes ont trouvé la mort.

 

 

Les jeunes communistes ont également réaffirmé leur opposition à toutes les ingérences extérieures dans les affaires de l’Ukraine, le droit du peuple d’Ukraine a décidé de réformes institutionnelles et leur soutien au Parti Communiste d’Ukraine menacé d’interdiction.

Repost 0
Published by jeunescommunistes13.over-blog.com - dans International
commenter cet article
13 mai 2014 2 13 /05 /mai /2014 18:52

ukraine.pngAprès la Syrie c’est au tour de l'Ukraine d'être au centre de l'affrontement entre les impérialismes UE/USA et Russe. Fin 2013 le gouvernement Ianoukovitch soutenu par les oligarques pro-russes refusait l'accord d'association avec l’UE conduisant à l’émergence d’un mouvement hétéroclite sur la place « Maïdan » qui rassemblait des « pro-européens », des anti-corruption mais également des groupes fascistes et néo-nazis. L'UE et les USA ont activement fait preuve de leur ingérence en aidant et finançant ce mouvement poussant ainsi le pays à la déstabilisation. S'en est suivi 3 mois de combats entre groupuscules fascistes et autorités, avec pour point d'orgue le coup d’État du 23 Février 2014. Les premières mesures du gouvernement non élu ont été l’instauration de plans d’austérité et la destitution de la langue « russe » de son caractère officiel provoquant l’inquiétude légitime d’une large partie de la population.

 

Depuis le début de la crise, les puissances occidentales et les oligarques à leurs ordres n'ont pas hésité à réveiller les penchants nationalistes les plus vils pour diviser le peuple ukrainien sur des bases communautaires. Leur atout maître a été de renforcer l'extrême droite ukrainienne qui joue un rôle majeur dans les violences depuis novembre et encore plus depuis le putsch. On retrouve comme acteurs le parti Svoboda (anciennement « parti social-nationaliste ») membre de la coalition au gouvernement, « Secteur Droit » qui est une coalition de néo-nazis dont les milices sont impliqués dans la plupart des attaques sauvages contre les sièges syndicaux, les monuments historiques et dans de nombreux meurtres politiques. Le gouvernement et ces groupes sont les instigateurs du chaos qui règne désormais en Ukraine. Le Parti Communiste d’Ukraine qui réalise 15% aux élections est maintenant menacé d’interdiction.

 

Le 2 Mai à Odessa un cran supplémentaire dans la barbarie a été franchi. Près de 50 syndicalistes, communistes et progressistes s'étant réfugiés dans la maison des syndicats pour échapper aux fascistes pro-Maïdan qui venaient de les attaquer ont été brûlés vifs dans l'incendie du bâtiment provoqué par ces derniers. Face à la barbarie fasciste nous ne pouvons rester inactifs.

 

Les Jeunes Communistes vous invitent au rassemblement contre le fascisme en Ukraine et pour exiger :

• La fin de toute ingérence extérieure dans les affaires de l’Ukraine

• La possibilité pour le peuple ukrainien de se prononcer sur des réformes institutionnelles

 

• L’abandon de la procédure d’interdiction à l’encontre du Parti Communiste d’Ukraine

 

 

Samedi 17 mai, 14h00


Rassemblement


Devant le consulat d’ukraine

 

(38 Rue Roux de Brignoles, marseille)

Repost 0
Published by jeunescommunistes13.over-blog.com - dans International
commenter cet article

La fédération

Vous êtes sur le blog des JC 13, pour nous écrire :

jeunes.communistes13@gmail.com

ou : MJCF 13, 280 rue de Lyon, 13 015 MARSEILLE

Contact avec les sections

Aix : jeunescommunistes.aix@gmail.com

35, impasse Granet 13100 Aix-en-Provence

Permanence le jeudi soir à partir de 18h30

________________________

Marseille : jc.section.marseille@gmail.com

21, boulevard Leccia 13003 Marseille

Permanence le lundi de 18h00 à 19h30

 _________________________

Martigues : jeunes.communistes.martigues@gmail.com

1, boulevard Gérard Philippe 13500 Martigues

 _________________________

Cellule étudiante Aix :

Local en fac de Lettres D030 (en face de la cafétéria)

Retrouvez nous sur Facebook et Twitter

logo_facebook.pnglogo_twitter.png

Les soirées du peuple !

Tous les jeudi soir à partir de 18h30 à la section d'Aix-en-provence (35, impasse Granet)

Projection de film, débat et soirée festive !

Catégories